Joseph Smith,Sr

De MormonWiki

Joseph Smith,Sr.(père), était le père de Joseph Smith, Jr, le fondateur de l’Eglise de Jésus Christ des Saints des Derniers Jours.

C’était un grand travailleur ; il avait appuyé son fils Joseph au temps où celui-ci avait eu la première vision. Il avait servi sous plusieurs mansions dans la direction de l’Eglise, y compris celle de patriarche de l’Eglise. Il est décédé peu après l’expulsion des Saints du Missouri, et a été considéré un martyre de la cause.

Joseph Smith, père, naquit à Topsfield, en Massachusetts, le 12 juillet 1771, il était le troisième de onze enfants nés de Asael et de Mary Duty Smith. Quand il était jeune, il avait vécu avec ses parents à Tunbridge, en Vermont, où il rencontra Lucy Mack.

Le 24 janvier 1796, Joseph et Lucy se marient à Tunbridge. Quelques années après leur mariage, ils tentent de faire des affaires, mais sans succès. Ils eurent de gros problèmes économiques et voyagèrent un peu partout dans le Vermont et dans le New Hampshire. Finalement, en 1816, la famille Smith décide de s’installer à Palmyra, à New York, où peu après leur arrivée, ils achètent une ferme et un terrain de 100 acres à Manchester, New York. En 1825, ils perdent malheureusement tout pour ne pas avoir payé la dernière somme annuelle de $100 et deviennent donc des locataires.

En 1829, Joseph Smith, fils. reçoit une révélation, son père est appelé de Dieu à participer à « une œuvre merveilleuse » qui devait bientôt être accomplie. Joseph Smith père, deviendra un des Huit Témoins du Livre de Mormon; il avait en effet vu et soupesé les plaques d’or. Il était présent le 6 avril 1830, lorsque l’Eglise avait été organisée et avait été baptisé le jour même. En 1833, il fut ordonné premier patriarche de l’Eglise et dans cet office, il conféra des bénédictions de confort et d’inspiration tout au long de sa vie.

Joseph Smith père. et Lucy ont voyagé, avec l’Eglise, de New York à l’Ohio en Missouri, pour arriver ensuite à Nauvoo en Illinois. Ils ont géré une ferme à Kirtland, en Ohio et une pension à Far West en Missouri. En 1839, ils avaient aidé des centaines de Saints qui s’étaient enfuis du Missouri pour se réfugier à Quincy en Illinois. Lors des persécutions qui avaient eu lieu en Missouri en 1838, Joseph Smith père, était tombé malade. C’est sous ces mauvaises conditions de santé qu’il avait accompli, en 1839, l’exode forcé du Missouri à l’Illinois et sa santé s’était ensuite aggravée à Nauvoo. Il mourut le 14 septembre 1840.

Avant son décès, il avait appelé ses enfants auprès de lui pour leur conférer ses dernières bénédictions. Il assura à son fils Joseph qu’il aurait vécu pour accomplir son œuvre. Juste quelques instant avant sa mort, Joseph père affirma d’avoir vu Alvin, un de ses fils qui était décédé presque dix -sept ans auparavant.